c6cc4a82fbeef6086bf975cf2c2b4faf
10% de remise immédiate sur les produits connectés ! CODE : RENTREE10 (1)
0

Choisir son détecteur de fumée

Nos conseils pour vous aider à vous protéger contre les risques d’incendie en installant au moins 1 détecteur de fumée dans votre maison.

Avec le texte de loi n ° 2010-238 du 9 mars 2010, nous aurons tous l’obligation, que l’on soit propriétaire ou locataire, d’installer dans notre domicile au moins un détecteur de fumée, aussi appelé DAAF, Détecteur Autonome Avertisseur de Fumée.

détecteur de fumée

Avant le 8 mars 2015, cette installation devra être effective pour tous les foyers français. Le détecteur de fumée devra être installé avant cet ultimatum dans votre résidence principale, mais il faudra également penser à en équiper l’ensemble de vos propriétés immobilières : résidences secondaires, résidences de vacances,…


Une précision de taille : si vous êtes locataire, l’installation du détecteur de fumée ou DAAF est à votre charge. Seules les locations « meublées », saisonnières, les foyers ou encore les logements de fonction seront équipés à la charge du propriétaire.

A l’instar de l’éthylotest visant à lutter contre les accidents routiers, le détecteur de fumée vise à prévenir les accidents domestiques. Cette mesure est justifiée par des statistiques lourdes et en évolution :

  • Le nombre d’incendies déclarés dans les habitations atteint 250.000 incendies par an : ce chiffre a doublé en 20 ans
  • Le bilan humain est lourd : plus de 800 victimes et près de 10 000 personnes blessées chaque année
  • 2 victimes sur 3 sont asphyxiées pendant leur sommeil

La France accuse un retard important en matière de sécurité incendie par rapport à ses voisins européens : moins de 3% des foyers français sont équipés, contre 88% en Angleterre et 97% en Norvège.

Comment et où installer le détecteur de fumée ?

L’installation du détecteur de fumée est cruciale pour assurer votre sécurité dans votre intérieur. En effet, le rôle du détecteur de fumée est de détecter au plus vite un départ de fumée, et donc de vous alerter immédiatement notamment lors de votre sommeil, pendant lequel les risques sont multipliés.


Pour vous aider, voici quelques conseils pour l’installation de votre détecteur de fumée :

  • Placez le détecteur de fumée dans un couloir menant aux chambres : le signal sonore vous alertera très facilement pendant votre sommeil;
  • Si vous disposez d’une grande maison, le mieux est d’installer un détecteur de fumée à chaque étage;
  • Techniquement, votre détecteur de fumée doit être placé au centre du plafond de la pièce : évitez les recoins et angles de la pièce, même pour tenter de le dissimuler : cela aura un impact son efficacité et donc, sur votre sécurité;
  • N’hésitez pas à installer un détecteur de fumée dans votre salon si vous disposez d’une cheminée, dans votre chambre si vous êtes fumeur, ainsi que dans toutes les pièces disposant d’un chauffage continu et fortement exposées au risque de départ de feu.

Installation_detecteur_de_fumee

Quel détecteur de fumée choisir pour sa maison ?

Pour se protéger efficacement contre les risques d’incendie, il faut prêter une grande attention au choix de son détecteur de fumée.


Pour répondre à cette question essentielle, les producteurs s’engagent au travers de la certification NF, délivrée par l’organisme AFNOR : la certification NF assure donc la qualité et l’efficacité du DAAF : détection optique, autonomie de fonctionnement précisée, batterie fournie, notice claire incluse et service téléphonique à disposition.


Il existe de nombreux détecteurs de fumée ou DAAF (Détecteur Autonome Avertisseur de Fumée) sur le marché : principalement identiques, les différences se font principalement sur le design et sur les fonctions supplémentaires intégrées :

  • Les interconnectables : les détecteurs de fumée interconnectables permettent d’établir une communication entre eux ; si le détecteur du 1er étage se déclenche, celui présent au 2ème étage se déclenche à son tour.
  • Les durées de garantie : les détecteurs de fumée équipés de piles lithium d’une durée de vie de 5 ans seront également garantis 5 ans. Le détecteur de fumée sera garanti 1 an s’il est équipé d’une pile alcaline par exemple.
  • Ne pas confondre détecteur de fumée (ou DAAF) avec détecteur de monoxyde de carbone, dont les rôles sont différents.

Côté budget, le détecteur de fumée ne demandera pas d’y consacrer une somme importante : comptez sur un éventail de prix fixé entre 15 et 30 euros pour protéger vos biens et surtout vos proches !


  Détecteurs de fumée CE Détecteurs de fumée NF
  DAAF-1Y-CE-PS DAAF-3Y-CE-PS DAAF-5Y-NF-SI DAAF-10Y-NF-SI
Détecteur de fumée 1 an - CE, DAAF-1Y-CE-PS, DAAF-1Y-CE-PS Détecteur de fumée 3 ans - CE, DAAF-3Y-CE-PS, DAAF-3Y-CE-PS Détecteur de fumée, 5 ans - Norme CE NF, DAAF-5Y-NF-SI Détecteur de fumée, 10 ans - Norme CE NF, DAAF-10Y-NF-SI
4,95 €
Fiche
5,90 €
Fiche
16,95 €
Fiche
21,95 €
Fiche
Type de détection Photoélectrique Photoélectrique Photoélectrique Photoélectrique
Niveau sonore alarme 85 dB 85 dB 85 dB 85 dB
Norme CE CE NF NF
Alimentation détecteur 1 pile lithium 9V fournie 1 pile lithium 9V fournie 1 pile lithium 9V fournie 1 pile lithium 9V fournie
Durée de garantie 2 ans 2 ans 3 ans -
indicateur LED Oui Oui Oui Oui
Indicateur batterie faible Oui Oui Oui Oui
Équipez-vous dès maintenant de votre détecteur de fumée